Autres insectes xylophages

Le charançon du bois

De l’œuf à l’adulte, en passant par la larve, le charançon du bois est dangereux pour vos meubles bois et autres éléments. Ainsi, nous vous expliquons ici comment le reconnaître et comment le traiter, que ce soit avec un produit naturel ou insecticide.

le charonçon du bois de couleur noir

Le charançon du bois : cycle de vie

Précisions de suite qu’il existe plusieurs espèces de charançons et que les plus résistantes d’entre elles vivent jusqu’à douze ans. Et cela dans vos meubles en bois, comme le termite bois, le capricorne des maisons, la petite vrillette du bois ou le lyctus brun.

La femelle du charançon du bois pond une trentaine d’œufs dans les fentes de bois, en déposant chaque œuf dans un trou « individuel » qu’elle a creusé. Un œuf est blanc, brillant, souple et aplati à une extrémité et éclot en seize jours. On parle ensuite de larve du charançon du bois et c’est elle que vous devez redouter : pour se nourrir, elle va creuser des tunnels dans le bois, manger la cellulose, pendant six mois à un an. Et donc abîmer vos meubles en bois, vos plinthes, vos tableaux, vos charpentes…

Enfin, à l’été, le charançon du bois passe à l’état adulte et va alors sortir afin de s’accoupler. C’est à ce moment-là que vous pourrez remarquer des petits trous dans vos meubles, là d’où se sont échappés les adultes.

larve du charançon du bois

Le charançon du bois : comment le reconnaître

Commençons par l’individu que vous avez le plus de chance de voir : le charançon du bois adulte. De couleur brune (avec une touche de rouge) à noire, il mesure 2,5 à 5 mm de long, composé d’un grand rostre et de courtes pattes, avec un corps cylindrique. Quant à ses antennes, elles sont courtes et coudées.

Si vous voyez l’adulte chez vous, c’est qu’il y a aussi des larves cachées dans le bois. Arquée (en forme de C), blanche, avec une grosse tête munie de mandibules (qui lui permettent de forer le bois et se nourrir), la larve du charançon du bois fait 3 mm de long. Evidemment, elle n’a pas de pattes.

Le charançon du bois : repérer sa présence

Premier signe facile à constater : vos bois sont attaqués, abîmés, mangés. Comme tous les autres insectes xylophages, il mange la cellulose pour se développer, grandir. Mais ceci n’est que la conséquence de plusieurs choses, d’un environnement propice à leur vie, dont une trop grande humidité. Ainsi, faites bien attention aux meubles et plinthes dans vos caves, sous-sol, etc.

dégât du charançon du bois

L’autre signe correspond à la fin des dégâts causés par la larve : les trous de sortie du charançon du bois adulte. En effet, après les mois passés à grignoter de l’intérieur vos meubles et structures en bois, la larve devient adulte et ce dernier sort pour s’accoupler. Vous verrez alors des trous ovales, d’un diamètre de 2 mm, accompagnés d’une vermoulure fine, granuleuse.

Le charançon du bois : traitement préventif

Le mieux étant d’anticiper et tout faire pour ne pas être infesté par les charançons du bois, nous vous conseillons d’appliquer des produits spécialement conçus pour protéger le bois comme des sprays ou huiles à badigeonner. Un traitement naturel et écologique qui ne laisse pas d’odeur agressive et rend plus beau votre bois, comme une couche de vernis.

Le charançon du bois : traitement curatif

Nous sommes ici dans le cas où le traitement préventif n’a pas été fait ou ne s’est pas avéré assez efficace. Vos charpentes ou autres sont attaqués, vous avez repéré la présence du charançon du bois et il faut réagir vite avec un traitement curatif.

Comme pour le termite de bois, le traitement curatif se décompose en plusieurs étapes :

  • Bûchage : retirer les parties du bois trop abîmées et garder celles encore saines ;
  • Forage : tous les 50 cm, le professionnel certifié va faire des trous dans lesquels les insecticides seront ensuite mis pour éliminer le charançon du bois ;
  • Injection : à l’aide d’outils spécifiques, le produit est injecté au cœur du bois pour rentrer en profondeur et tuer les insectes ;
  • Diffusion sur les surfaces extérieures : avec un spray, un pistolet ou un pinceau pour une petite surface, afin de compléter le traitement curatif des parties intérieures.

voir le matériel d’application chez notre partenaire MABI