Le termite bois

Identifier la présence du termite bois

C’est toute la difficulté concernant le termite bois : identifier sa présence. En effet, progressant dans l’obscurité, causant des dégâts de l’intérieur, il est souvent trop tard lorsque vous êtes capable d’identifier sa présence. Voici quelques conseils utiles.

Identifier la présence du termite bois : les cordonnets

Le terme de « cordonnet » désigne une ligne que vous verrez apparaître sur votre mur, ou plinthe, ou sol, qui représente en fait un tunnel que le termite bois a creusé en ramenant à sa cachette la cellulose qu’il a grattée. Ainsi, le premier moyen d’identifier la présence du termite bois est de reconnaître ce premier signe d’infestation.

Identifier la présence du termite bois : la poudre

Autre signe visible à l’œil nu, la poudre parfois laissée aux alentours des zones où le bois est cassé ou fissuré, ou en voie de l’être. Cela ressemble à de la sciure de bois mais n’en est pas puisque la cellulose est justement ce que cet insecte consomme et transporte, il ne l’abandonne pas.

Identifier la présence du termite bois : les petits trous

Le termite gratte et emmène avec lui le bois, sous forme de cellulose, dans le sens des fibres. Le bois sec se trouve « dégusté » en lamelles sans qu’il y ait de sciure. Ce qu’il faut trouver pour identifier la présence du termite bois est alors un trou pas plus gros qu’une tête d’épingle. Extrêmement petit, d’un millimètre environ, il sert d’aération aux milliers de termites.

Identifier la présence du termite bois : les excréments

En forme de petites pastilles, situées à proximité des meubles et structures en bois, les excréments déposés ici ou là sont un autre moyen d’identifier la présence du termite bois. Notamment si vous n’avez pas encore pu le reconnaître par son aspect.

Identifier la présence du termite bois : votre mur ou charpente sonne creux

Commencez par le geste le plus simple : tapotez l’endroit où vous avez des craintes et écoutez le bruit que cela fait. Si cela sonne creux, il est probable que les termites de bois aient déjà mangé l’intérieur… Pour en être sûr, poinçonnez le bois (de votre parquet, plinthe ou charpente) avec un tournevis et regardez s’il s’enfonce facilement, si c’est vide derrière.

Identifier la présence du termite bois : les autres matériaux attaqués sur son chemin

Bien qu’il soit à la recherche de cellulose et désire se nourrir du bois, le termite bois ne recule pas devant les obstacles sur sa route. Ainsi, un mur en béton, l’isolation en plâtre et les gaines électriques en plastique peuvent très bien être traversés, troués. Alors si vous remarquez des dégâts sur ces éléments, vous êtes potentiellement en train d’identifier la présence du termite bois. Enfin, les termites bois, puisqu’ils évoluent en société, se comptent par centaines… D’où un traitement préventif et curatif pour éviter d’avoir à s’en débarrasser.